Laissez vos apprenants échouer pour les aider à réussir

Laissez vos apprenants échouer pour les aider à réussir

Je discutais récemment avec une conceptrice e-learning de sa lutte quotidienne avec son responsable qui ne la laisse pas faire autre chose que des modules e-learning tourne-page. Elle me résumait son souci comme ceci : « Je travaille dans un environnement hautement réglementé et avec des employés ayant de grandes responsabilités. Nous concevons les modules de façon que tout le monde réussisse les quiz. Comment convaincre mon responsable de me laisser créer quelque chose de plus créatif et plus orienté vers la performance quand tout ce qui importe, c’est que les apprenants réussissent les quiz et qu’il est impensable qu’ils échouent ? » Cette situation vous rappelle quelque chose ? Quand il s’agit d’enseigner des sujets réellement axés sur la performance ‒ comme une technique de lavage des mains appropriée ou la manière d’accueillir des clients, par exemple ‒ obliger les apprenants à passer simplement un quiz n’est pas suffisant. Les apprenants ont besoin d’avoir la possibilité d’échouer. Pourquoi échouer ? Parce que l’échec est à la fois une partie inévitable et puissante du processus d’apprentissage. Quand je parle « d’échec », il ne s’agit pas d’un échec négatif qui érode la confiance en soi ou qui empêche l’avancement d’une carrière. Je parle plutôt du genre d’échec qui donne la possibilité d’apprendre davantage et pose les bases de l’apprentissage. Alors, comment parler à votre responsable des aspects positifs de l’échec lorsque vous travaillez dans un environnement qui considère que l’échec est fondamentalement mauvais ? Voici quelques pistes de réflexion…

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *